Léonard Otis honoré par la Fédération des producteurs de bois du Québec.

spfbslNon classé

Carleton-sur-Mer, 4 juin 2010 — La Fédération des producteurs de bois du Québec a remis le prix Henri-Paul-Gagnon à M. Léonard Otis, qui cumule près de 40 années d’engagement au sein des structures de l’UPA et du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-St-Laurent.

La Fédération a profité de sa 40e assemblée générale pour instituer le prix Henri-Paul Gagnon, qui sera attribué annuellement pour souligner la contribution exceptionnelle d’une personne à la vie syndicale dans le secteur de la forêt privée familiale. Le nom du prix est à la mémoire de M. Henri-Paul Gagnon, originaire du Saguenay-Lac-St-Jean, président fondateur de la Fédération en 1970. L’épouse du défunt, Mme Thérèse Lapointe-Gagnon, maintenant âgée de 93 ans, et sa fille, Mme Colette Gagnon, ont dit quelques mots sur lui à tour de rôle. Rappelons que M. Henri-Paul Gagnon était aussi le père de l’actuel président de la Fédération, M. Pierre-Maurice Gagnon.   Au moment de lui remettre son prix, Pierre-Maurice Gagnon a souligné les mérites de Monsieur Léonard Otis. Âgé aujourd’hui de 86 ans, Léonard Otis n’a eu de cesse de défendre les intérêts des propriétaires forestiers afin qu’ils obtiennent un juste prix pour leurs bois et des mesures pour aménager leurs forêts. Auteur du livre Une forêt pour vivre (éd. De la Pleine Lune, 2001, 210 pages), Léonard Otis aura vraiment laissé sa marque dans le milieu forestier (voir pièce jointe retraçant les grandes lignes de sa carrière).                 

Quatre-vingts délégués des syndicats de producteurs de bois sont réunis à Carleton-sur-Mer pour l’Assemblée générale annuelle de la Fédération des producteurs de bois du Québec (FPBQ) les 3 et 4 juin au Centre des congrès, sous le thème « Quarante ans d’action collective : de la vente de bois en commun au maintien de la biodiversité ».   Créée en 1970, la Fédération regroupe les 14 syndicats de producteurs de bois du Québec. Elle représente, à l’échelle provinciale, les quelque 130 000 propriétaires de boisés privés. La Fédération et les syndicats de producteurs de bois du Québec, affiliés à l’Union des producteurs agricoles, travaillent à la défense des intérêts des propriétaires forestiers, au développement de la forêt privée, ainsi qu’à l’organisation d’une mise en marché ordonnée des bois en provenance de ce territoire.   Des informations supplémentaires sur la forêt privée peuvent être consultées sur le site www.fpbq.qc.ca.

Source : Fédération des producteurs de bois du Québec.

Partager cet article