Forte progression de la tordeuse en 2015

spfbslNon classé

Les superficies touchées par la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE), continuent d’augmenter rapidement au Québec. Au cours de l’été 2015, elles totalisaient 6 315 262 hectares comparativement à 4 275 000 hectares en 2014.

Le Bas-Saint-Laurent n’échappe pas à cette progression phénoménale de l’insecte ravageur. Ainsi, les superficies affectées sont passées de 316 102 hectares l’an dernier à 894 562 hectares cette année. On remarque sur la carte que le sud de la vallée de la Matapédia, la Réserve faunique de Matane et le Haut-Pays de la Neigette sont les secteurs où les arbres présentent le plus fort taux de défoliation.

En vert, défoliation légère, en orange, défoliation modérée, en rouge, défoliation grave

Le niveau de dommage correspond à la proportion des aiguilles perdues sur la pousse annuelle. Depuis 1967, des relevés aériens permettent de mesurer l’infestation et depuis 2003, on procède à ces inventaires avec un ordinateur à écran tactile, permettant de numériser les données. Le choix des secteurs qui font l’objet d’un tel relevé est déterminé en fonction des dommages causés par l’insecte l’année précédente. Lors du relevé, l’avion vole à une altitude de 240 mètres environ, à une vitesse de 160 km/h, en gardant une distance de 4,5 km entre les lignes de vol. 

Partager cet article