Nouvelles et communiqués

COVID-19 ET FERMETURES D’USINES DE BOIS DE SCIAGE

 

AVIS IMPORTANT AUX PRODUCTEURS DE BOISÉS PRIVÉS DU BAS-SAINT-LAURENT - Contactez le SPFBSL

Rimouski, le 20 mars 2020 – Dans le contexte actuel en rapport avec le coronavirus, la direction du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent souhaite informer les producteurs et propriétaires de boisés privés de la région qu’il est important de communiquer avec votre Syndicat avant d’entreprendre des travaux de coupe de bois de sciage.

logo fpbsl gros 2

La situation qui dure depuis le mercredi 11 mars dernier, alors que le gouvernement mettait en place des mesures préventives pour tenter de faire diminuer l’épidémie de la COVID-19 devenue pandémie, force certaines usines de sciage, de la région et de partout au monde, à fermer plus tôt que prévu par mesures préventives (avant la période de dégel habituelle). Quant aux usines de bois à pâtes papiers et panneaux, elles continuent de recevoir la matière.

Nous vous invitons donc à contacter votre coordonnateur terrain à la mise en marché et foresterie M. Gaston Fiola au 418 750-0992 ou votre coordonnateur terrain Régis Lizotte pour la partie ouest du territoire au 418 725-9840 ou Mario Ross pour la partie est du territoire au 418 725-9830 le plus rapidement possible pour prendre des conseils et éviter des pertes de matières qui ne pourront être récupérées dans ce contexte.

Soyez assurés, que nous suivons de très près la situation au quotidien et nous vous informerons à mesure qu’elle évoluera jusqu’à ce que tout rentre dans l’ordre pour reprendre les livraisons de bois de sciage.

Source : Chantale Arseneault

Coordonnatrice à l’information

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
418 723-1939, poste 4506 ou au 418 392-0386

Épidémie de la tordeuse des
bourgeons de l'épinette

Une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette est actuellement en cours dans la région du Bas-Saint-Laurent. Le Syndicat suit l’évolution des populations de la tordeuse de près au sein de la forêt privée.