Le plan conjoint de mise en marché

La Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche permet à des groupes de producteurs et de productrices d'organiser collectivement la production et la mise en marché de leurs produits par le biais des plans conjoints. 

Grâce à leur plan conjoint, les producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent ont le pouvoir de :

  • créer une agence de vente pour devenir collectivement un seul et même vendeur;
  • partager les marchés équitablement entre tous les producteurs par l'émission de contingents;
  • négocier le prix, les conditions et modalités du transport de leurs bois;
  • consolider et développer de nouveaux marchés par des activités de recherche ou d'information;
  • financer, par une contribution prélevée sur les bois transigés, les actions qui découlent de l'administration et de l'application du plan conjoint.

Le plan conjoint des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent couvre tous les bois feuillus ou résineux ainsi que la biomasse forestière et de l'If du Canada situés ou provenant du territoire. Plus spécifiquement, les propriétaires ont confié au Syndicat des producteurs forestiers la mise en marché des bois destinés à la transformation en pâtes et papiers ou à la confection de panneaux de particules, de même que la mise en marché de l'If du Canada à des fins de transformation et la biomasse forestière à des fins de production d'énergie.

La Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche permet aux producteurs de voter des règlements pour atteindre les objectifs qu'ils se donnent. Consultez la section Règlementation.

Épidémie de la tordeuse des
bourgeons de l'épinette

Une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette est actuellement en cours dans la région du Bas-Saint-Laurent. Le Syndicat suit l’évolution des populations de la tordeuse de près au sein de la forêt privée.